Je n’ai besoin de personne…en 125CC

Par défaut

Retour sur Chiang Mai, où nous n’avions fait que passer, pour découvrir cette ville mais également toute la région montagneuse aux alentours.

La différence est palpable entre la deuxième ville de Thaïlande et la contrée presque désertique en population de Mae Hong Son d’où l’on vient. Pourtant on trouve Chiang Mai beaucoup moins suffocante que Bangkok et l’adaptation se fait facilement.

Enfin, surtout pour Mademoiselle : la première soirée se fait au « Sunday Walking Street » : un immense marché dont on n’a pas réussi à voir le bout, rempli d’une multitude de produits artisanaux. On se rend compte qu’une bonne partie de tous ces petits produits (habits, bijoux,…) qui se vendent l’été sur les marchés de la côte Landaise et bien ils sont là (enfin ils viennent de là!!) sauf qu’ici ils sont beaucoup moins chers. Résultat : tee-shirt, veste, short, bracelets… (le sac commence à se remplir et on regrette déjà de ne pas avoir pris la Thaïlande en dernière destination).

 

L’appel de la nature nous reprend !!

Le choix ne manque pas pour les activités de plein air autour de la ville. Diverses compagnies proposent des treks allant de la classique balade en éléphant, à l’accrobranche, au rafting, à la visite des tigres… on en passe et des meilleures.

Mais ayant envie de découvrir les choses par nous-mêmes, on décide de réitérer le plan moto (beaucoup plus économique!). Munis de notre précieux Lonely et d’une carte achetée sur place, nous voici partis à la recherche de contrées non envahies par la pression touristique.

Au programme le « Sameong Loop » qui consiste en une boucle de 100 km autour du parc naturel Doi Suthep (un peu mal aux fesses le soir!!) puis le lendemain balade dans ce fameux parc.

Il en résulte encore de supers souvenirs avec la découverte des végétations et cultures locales mais également de villages esseulés dont celui de Chang Khian, où l’on a pu déguster le café cultivé sur place.

 

A noter une petite surprise pour le retour :

«  Tiens c’est bizarre ça fait longtemps qu’il reste 3 barres sur la jauge d’essence !? »

Eh bien oui, en effet, à 10km de Chiang Maï la pétrolette ne répond plus. Par chance nous étions en train de redescendre sur la ville. On a donc fini en roue libre avant de pousser quand même le dernier km de plat jusqu’à la station.

Ouf ! On s’en sort bien !!

Voilà donc la fin de notre aventure dans le Nord thaïlandais. Pour la suite, direction les îles du Sud pour une semaine de sable et cocotier !!

Ça peut le faire aussi !

Publicités

"

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s