Au Nord du Sud

Par défaut

Nous voici donc partis avec notre voiture de prêt pour découvrir le Nord de l’île du Sud sur les routes sinueuses de la Nouvelle-Zélande. La conduite à gauche se passe bien pour les deux chauffeurs, seuls les ronds-points restent un peu difficiles à négocier (« attention ça arrive à droite !! ah oui c’est vrai ») et les vitesses ont raclé quelques fois !!

 

Nous avons planté la tente dans la région de Hanmer Spring, réputée pour ses sources d’eaux chaudes. Étant abonnés à Calicéo, pas de grand dépaysement pour nous, mais de belles randos étaient tout de même possibles dont la montée du Mont Isobel qui nous a offert une superbe vue sur la vallée.

 

Après deux grosses journées de soleil nous avons finalement trouvé la pluie en arrivant à Kaïkoura (sur la côte Est) où nous avons pu dire bonjour aux babies otaries (et à leurs parents plus imposants) en passant.

« Attention ne vous approchez pas à moins de 20m ils peuvent courir vite !! » Ce qui nous surprend un peu quand on les voit lézarder sur les rochers !!

 

Ils ont beau être mignons, la météo a eu raison de nous : on a filé chercher le soleil dans le Nord (Nb : ici le Nord c’est le Sud chez nous!!).

On a pu remarquer de notre petite expérience que les paysages sur notre route en plus d’être magnifiques sont vraiment surprenants (ils peuvent changer d’un instant à l’autre selon la luminosité) et difficilement descriptibles (il faut le voir pour le croire!). Il en résulte divers arrêts le long de notre chemin, dont les vignobles du Marlborough.

 

Bon pari !! On arrive dans la région de Nelson (qui est une des plus ensoleillée du pays) où l’on s’organise deux jours de trek dans le parc national d’Abel Tasman. Deux très belles journées, avec 35km de marche (c’est bien assez pour nous!!) le long de la mer à côtoyer les plages de sable blanc et d’eau turquoise, le tout chargés comme des mulets (vivres et couchage). Le retour en bateau nous a permis de constater le long chemin parcouru.

Bilan des courses : première grosse ampoule au pied pour Mademoiselle mais malgré les courbatures, on ne se laisse pas abattre!

Voilà pour le Nord de l’île que nous avons bien pu apprécier, on amorce maintenant la descente par l’Ouest avec, pour commencer, une escale de 3-4 jours dans une famille kiwi.

Publicités

Une réponse "

  1. Coucou les randonneurs !
    C’est vrai les paysages sont vraiment magnifiques et cela nous permet d ‘échapper aux trombes d’eau qui s’abattent sur nous (ah ils en voulaient de la pluie !……..qu’on va finir par s’y noyer !) En plus le vent nous fait de jolies coiffures (auxquelles on n’aurait jamais pensé ……………..peut-être que Cindy « cheveux fous » s’y retrouve………………….en tout cas ça fait peur aux oiseaux !). Tu me diras si ta rencontre avec ton dentiste s’est bien passée (vérifie s’il n’ a pas des tenailles en guise d’instruments). Vous êtes toujours aussi mimi sur les photos et……………..faute d’électricité vous avez eu les ampoules de Sabrina ! (je sais c’est moyen !!!!!!!!)

    Bisous, bisous à très vite !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s